Bienvenue au Saphyr !
Nous sommes en août 168.


__________________


Actualités - Derniers articles - Chirper™

Capitale - Parlement impérial - Institutions fédérales et ambassades - Journal Officiel

Place Prince Rowan

Maire : Archibald Hensel (USE)
Population :
Répondre
Avatar du membre
Henry Renbow
Vice-Président du Conseil Impérial
Vice-Président du Conseil Impérial
Messages : 70
Enregistré le : 22 avr. 2019, 17:35
Ville de résidence : Cité d'Orcyssia

Parti politique

Décorations

06 août 2019, 18:51

Meeting de Henry Renbow pour l'USE

Image



Henry Renbow venait d'arriver a la gare de Wulfsburg. Il devait tenir un meeting sur la grande place de la ville où était attendu énormément de personnes venu assister au discours. Ces derniers jours Henry était sous pression, sa plus grande peur étant le score potentiellement haut du GRP, mais aussi le contexte politique étant tendu après la tentative d'assassinat contre Erik Sullivan. En descendant du train il fut accueillit par les militants locaux de l'USE, et se dirigea a pied en direction de la place alors qu'il était déjà en retard et qu'il devait ensuite prendre la voiture pour participer a un banquet avec les pompiers de de Doyle. Henry monta sur la scène et les applaudissements du public fustigent et la musique de Campagne retentit.



Mes chers amis ! Je vous remercie d'être venus aussi nombreux pour parler de nôtre chère et bien aimée démocratie. Pourquoi parler de démocratie pendant ces élections ? Car je dois l'avouer a mon humble regret, notre pays et ces valeurs sont en dangers. Alors même qu'il y a de cela plusieurs jours, un homme a ouvert le feu sur notre Président du Conseil pensant alors faire bon pour nôtre pays. Si j'ai de nombreux désaccords avec l'Alliance de la Droite Populaire et son chef, aucune raisons n'aurait justifier l'abominable acte terroriste qui aurait pu prendre la vie d'Erik Sullivan. Les précédentes élections avait eu raison a une majorité de droite et parce que certains se refusent d'admettre le jeu démocratique en sont venus à la violence.

Mais ces actes de violences ne sont pas anodins, ils sont même inscrit dans le climat politique général qui règne depuis l'attentat de la galerie commerciale du Sullivan Hyper de Karlsburg. Même si je regrette profondément le choix de Sullivan de glisser dans le populisme et de faire entrer le GRP au gouvernement cela a été déclencheur d'un climat de crise politique où la violence verbale s'est mélangé a la violence par le sang. Car oui, je pense que ce glissement de terrain et le le sentiment de peur allimenter par l'extrême droite n'a fait qu'accentuer les violences, la haine et la division.

Notre pays est en danger, la concorde nationale est menacé et l’enlisement peut très vite arriver. Si nous voulons protéger nos valeurs, notre démocratie et surtout la paix, nous devons rassembler les Saphyriens et non les diviser comme fait la droite et le GRP. J'en appelle ainsi a mes collègues de l'autre bord, il suffit de répandre la haine en désignant des ennemies selon eux responsables que par leurs origines et leurs fois. Quant est ce que vous allez prendre vos responsabilités d'homme d’état ? Malheureusement je crains que mon appel soit entendu par eux, et c'est pour cela que je vous demande de donner un maximum de voix a l'Union Socialiste Écologiste sinon quoi notre pays s’effondra, qu'il y a un réel risque pour que le Contrat Social soit définitivement ensevelit et qu'il n'y règne que l'Injustice et le droit du plus fort.

Citoyens ! Ne laissez pas les populistes, les extrêmes instaurer un régime où la Justice serait bafoué, où la Liberté n'aurait qu'un vieux principe du passé. Si nous ne faisons rien dans ce sens, le respect de l’État de Droit disparaitra et avec lui la disparition certaine de la Démocratie au Saphyr. Alors levez vous, luttez contre les pourfendeurs de la concorde nationale pour sauvegarder vos droits et surtout pour la Paix ! Votez pour l'Union Socialiste Écologiste !!

Vive l'Empereur, vive la Démocratie et vive le Saphyr !

Des liesses d'applaudissement retentirent avec des cris de "Renbow Président !". Henry salua les nombreuses personnes dans le public et se dirigea vers le bas de la scène pour rentrer dans la voiture en direction de Doyle.
Secrétaire Fédéral de l'Union Socialiste Écologiste
Sénateur Impérial

Avatar du membre
Jasenko Trifonov
Haut-Ministre d'État
Haut-Ministre d'État
Messages : 23
Enregistré le : 30 mars 2019, 15:49

Parti politique

12 août 2019, 22:40

Jasenko avait prévu de finir sa campagne en Skadie, à Wulfsburg, sur la Place Prince Erwan pour être précis.

Jasenko Trifonov : Bonjours citoyens, citoyennes, chers amis,

Dimanche quand vous irez voter, vous devrez avoir répondu à plusieurs questions en vous en qui doivent fonder votre opinion qui vous poussera à prendre le bon bulletin :
Ces questions sont simples : Quel planète laissera t-on à nos enfants ? Quels enfants laissera t-on à notre planète ? Quel état voulons-nous pour nous et nos enfants ?

En ce qui concerne le MRC, nous avons déjà répondu à ces trois questions, mais une seule chose simplifie et résume notre pensée et nos réponses. Nous voulons une démocratie à visage humain. Cette démocratie, la seule qui soit réelle, qui soit tenable, qui soit humaine devra être une démocratie à taille humaine, à échelle humaine. Il faudra que dans chaque cité, dans chaque ville, dans chaque contrée les hommes disposent d'eux-mêmes et se gouvernent démocratiquement, c'est à dire par le sort !

Pour que l'on ait une élection par le sort qui fonctionne, il faut que chacun porte en lui, l'apprentissage nécessaire à la gouvernance de sa cité, il faut également pour cela que la gouvernance de la cité soit réaliste et pragmatique et qu'elle ne se perde pas en tergiversations telles que la finance, les méandres bancaires ou les dispositifs à rallonge et futiles. Il faudra pour cela réformer d'une part notre manière de gouverner et d'une autre nos gouvernants. Chacun doit pouvoir devenir des gouvernants équitables, justes et empathiques, c'est ainsi que nous répondons à la question "quels enfants laissera t-on à notre planète ?". Nous voulons des enfants libres poussés par des valeurs nobles et humaines, et pas une jeunesse endoctrinée par un patriotisme exacerbé au sein d'organisations de jeunesse obligatoires ou de services militaires.
Nous voulons une jeunesse qui grandisse et s'élève au sein de toute l'humanité, que l'humanité peut dispenser. Jusqu'à un certain âge, l'humain ne peut que reproduire ce qu'il voit, ce qu'il ressent, alors si nous faisons grandir notre jeunesse dans un cadre simple, humain et juste. Quels enfants seront enclins à être violents, xénophobes, ou économistes dans de telles conditions ? Et quelle jeunesse, une fois adulte sera encline à créer une économie aseptisée mais destructrice, un état raciste ou xénophobe, une justice illégitime ?

Et pour ce faire, pour mettre cela en place, il faudra un état proche de l'humain, une économie proche de l'humain. Non pas de l'humanité, mais de l'humain. Non pas du collectif mondial que nous formons, mais de l'individu. Il faudra donc décentraliser extrêmement notre état pour le rapprocher de son sens réel. Pour que l'état ne soit plus une machine infernale et gigantesque, mais une convention, un consensus entre quelques familles, quelques quartiers. On ne peut pas prendre des décisions pour des cas inconnus par milliers, mais il sain de choisir au cas par cas, selon des principes élémentaires instruits, ce qu'il est bon de faire.
Et dans une commune-état, tous les hommes sont capables de débattre de la situation réelle. Il ne s'agit plus d'imaginer des cas particuliers pour établir des lois vagues, mais de répondre à des nécessités lorsqu'elles se présentent. Et chacun peut alors intervenir. Instaurer les communes-état c'est faire de chaque village, chaque ville, chaque quartier, un parlement et de chaque habitant, un député !
Si vous vous demandiez sous quel état vous voudriez vivre avec vos enfants, vous avez votre réponse. Dans l'état que vous déciderez avec vos voisins. Pour ce qui s'agit de la transition, nous mènerons une politique tranquille, de solidarité, d'entraide, de cohésion, avec des peines de prisons réduites et préférerons la rééducation à l'emprisonnement stupide et borné. Nous préférerons à la surveillance et au contrôle de la population, l'aide à son développement.

Et si vous voulez savoir quelle planète vous laisserez à vos enfants, réfléchissez à quelle planète peut-on laisser lorsqu'on abolit l'état et la recherche de profit, la surproduction et les pertes à n'en plus finir, le gaspillage industriel et la surconsommation, la mondialisation et l'usage du tout-pétrole, la politique du tout-voiture et la construction incessante d'immeubles en béton de vingt étages pour mettre les hommes en cage ; réfléchissez à quelle planète peut-on obtenir sinon une planète plus propre, plus saine et plus pérenne ; en laquelle l'homme ne retire plus systématiquement les ressources essentielles et ne tire plus sur les ressources existantes plus que la planète peut en produire.
Réfléchissez que notre projet global mettra fin à tout cela et demandez vous si tout ce qu'on vous promet de faire disparaître vous est essentiel ou utile ou si toutes les inventions humaines que j'ai cité ne sont que superfétatoires et dangereuse et que vous vivriez mieux sans.
Demandez vous si ce que les autres appellent civilisation ou confort, sont vraiment un progrès ou juste un mal titanesque dissimulé sous un bien ridicule, si les voitures individuelles ne sont pas qu'un bien ridicule dissimulant un mésusage des ressources titanesque, si l'état n'est pas un bien ridicule dissimulant un désordre et un mal-être social titanesque, si l'économie telle qu'elle est n'est pas un bien ridicule dissimulant une malnutrition, une pauvreté et des inégalités titanesques.

Refuser ce qu'on vous présente comme du progrès, l'ausculter et vérifier ce qu'on vous dit, voilà le réflexe que vous devez avoir, devant les autres et devant nous.
Maintenant que cela est dit, vous saurez, dimanche, pour qui voter. Votez MRC ! Votez pour nous, nous vous le rendrons, car nous ne détestons jamais autant le pouvoir que lorsque c'est nous qui l'accaparons !

Répondre

Retourner vers « Wulfsburg »

  • Informations
  • Qui est en ligne

    Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité