Bienvenue au Saphyr !
Nous sommes en juillet 179.


__________________


Actualités - Derniers articles - Chirper™

Capitale - Parlement impérial - Institutions fédérales et ambassades - Journal Officiel

[Présidence du Conseil] Communiqués

Siège du Conseil Impérial et résidence de son Président et chef du gouvernement fédéral, le Très Honorable Ivan Cappelen.

Modérateur : Président du Conseil Impérial

Verrouillé
Avatar du membre
Empire du Saphyr
Institution
Messages : 104
Enregistré le : 26 janv. 2018, 03:46

12 mars 2019, 13:11

Image

Communiqués de la Présidence du Conseil

Code : Tout sélectionner

[centrer][imgdim=25]/images/blasons/gouv/Présidence du Conseil.png[/imgdim]
[/centrer]
[quote][centrer][b][size=170][color=#0f2c5a]<Objet du communiqué>[/color][/size]
[size=120][color=#A71D1D]<Date du communiqué>[/color][/size]

[size=80][color=gray]_________________________[/color][/size][/b][/centrer]

[justifier]<Texte du communiqué>[/justifier]

[droite][i]<Nom du secrétaire général>
Secrétaire général de la Présidence du Conseil[/i][/droite]
[/quote]

Avatar du membre
Erik Sullivan
Président du Congrès Fédéral
Président du Congrès Fédéral
Messages : 209
Enregistré le : 26 janv. 2018, 03:05
Adresse : Hôtel de la Principauté
Ville de résidence : Guttormsburg (Skjördland)
Contact :

Parti politique

Décorations

Décorations étrangères

25 avr. 2019, 21:39

Image
Prise de fonction du Gouvernement Sullivan I
25 avril 164

_________________________

Le Très Honorable Président du Conseil Impérial Erik Sullivan tient à remercier chaleureusement les saphyriens qui ont apporté leurs suffrages à l'Alliance de la Droite Populaire et à son projet à l'occasion des élections générales de 164 ainsi qu'à Sa Majesté Impériale l'Empereur Michael IX du Saphyr pour sa confiance en le nommant à la Présidence du Conseil Impérial.

La coalition gouvernementale regroupant l'Alliance de la Droite Populaire, le Parti Impérial et la Coalition des Mouvements Démocrates se met d'ores et déjà au travail ce soir sur une feuille de route et sur l'élaboration des premiers textes de lois qui seront soumis au Parlement la semaine prochaine.

Henrik Rasmussen
Secrétaire général de la Présidence du Conseil

Chef de l'Alliance de la Droite Populaire
Président du Congrès Fédéral
Ministre-Président de Skjördland
Maire de Guttormsburg

Ancien Protecteur de l'Empire du Saphyr
Ancien Président du Conseil Impérial
Ancien Sénateur Impérial


Directeur général de la Sullivan Holding Group

Image

Avatar du membre
Erik Sullivan
Président du Congrès Fédéral
Président du Congrès Fédéral
Messages : 209
Enregistré le : 26 janv. 2018, 03:05
Adresse : Hôtel de la Principauté
Ville de résidence : Guttormsburg (Skjördland)
Contact :

Parti politique

Décorations

Décorations étrangères

08 mai 2019, 18:58

Image
Rupture des relations diplomatiques et établissement
de sanctions diplomatiques contre la République d'Ostaria

8 mai 165

_________________________

Compte tenu des violations des articles 3 et 4 concernant l'immunité, le respect mutuel et le protocole diplomatique du traité fondamental de reconnaissance mutuelle entre l'Empire Fédéral Démocratique du Saphyr et la République d'Ostaria, l'absence d'excuses de la part du ministre ostarien des Affaires Etrangères Flowd Winter Jr. et le rappel de l'ambassadrice ostarienne au Saphyr pour "consultation", le Très Honorable Président du Conseil Impérial Erik Sullivan a décidé de rompre les relations diplomatiques avec la République d'Ostaria et d'établir de sanctions diplomatiques via décret cet après-midi.

Le Président du Conseil Impérial, après avoir présenté ses conclusions et son décret à l'Empereur, s'est exprimé à la Salle de Presse de l'Orangerie.

"La négligence du Président de l'Ostaria vis-à-vis de ses obligations en tant que chef de l'Etat, et ce, pour des raisons purement politiciennes, son refus de participer au dialogue que nous avons ouvert, l'amateurisme de son premier ministre et de son gouvernement dans sa façon de communiquer et son hostilité dans sa façon de gérer la crise, venant s'ajouter à l'attitude déplacée, contraire aux règles élémentaires de la diplomatie et insultante d'un ministre ostarien à l'encontre de l'ambassadeur d'un pays pourtant ami, nous a prouvé l'impossibilité, et même l'absence de volonté des gouvernants ostariens pour maintenir une relation diplomatique saine et durable. En conséquence de quoi, il nous est apparu malsain de continuer à dialoguer avec des fonctionnaires alimentant le feu de la discorde pour le seul bénéfice de leurs ambitions politiciennes et le gouvernement saphyrien a dû rompre ses relations avec le gouvernement de l'Ostaria, dans l'attente de trouver un interlocuteur plus intelligible pour discuter des relations entre le Saphyr et l'Ostaria.

D'ici là, le Conseil Impérial débattra et s'exprimera quant au bien-fondé du traité fondamental qui nous unit toujours avec l'Ostaria, et dont les violations répétées sont à l'origine de notre décision. Tout comme il nous semble indigne de la part du gouvernement ostarien de rabaisser la diplomatie au rang de simple outil pour se mettre en avant sur leur propre scène politique, il nous paraît évidemment inconcevable de continuer de dialoguer dans ces conditions avec un pays qui bafoue le droit international et considère les représentants étrangers comme ses propres sous-fifres. Le Conseil Impérial, en fonction de ses délibérations, proposera à Sa Majesté Impériale ou bien une renégociation du traité, ou bien une dénonciation et donc une abrogation.

Malgré les attaques répétées contre notre nation, contre notre représentation, contre notre Empereur et contre nos compatriotes, j'en appelle au respect élémentaire des Ostariens, notamment de ceux qui vivent sur nos terres. Face à l'ignorance et au mépris, montrons notre supériorité en nous montrant civilisé et respectueux des us et coutumes de chacun. Notre prestige national va bien au-delà d'attaques puérils de carriéristes étrangers d'une génération dépassée, et les droits que notre Constitution offre à chacun sont un témoignage suffisant de notre attachement au droit, aux libertés des peuples, à la démocratie, au respect de toutes les nations entre elles.

Gloire à l'Empereur."


Le Président Erik Sullivan réunira les honorables membres du Conseil Impérial afin de discuter de la suite des décisions à prendre, dans un contexte de provocation constante de la part de l'Ostaria.

Henrik Rasmussen
Secrétaire général de la Présidence du Conseil

Chef de l'Alliance de la Droite Populaire
Président du Congrès Fédéral
Ministre-Président de Skjördland
Maire de Guttormsburg

Ancien Protecteur de l'Empire du Saphyr
Ancien Président du Conseil Impérial
Ancien Sénateur Impérial


Directeur général de la Sullivan Holding Group

Image

Avatar du membre
Erik Sullivan
Président du Congrès Fédéral
Président du Congrès Fédéral
Messages : 209
Enregistré le : 26 janv. 2018, 03:05
Adresse : Hôtel de la Principauté
Ville de résidence : Guttormsburg (Skjördland)
Contact :

Parti politique

Décorations

Décorations étrangères

09 juin 2019, 15:27

Image
Refus de visa du Député palatin Archibald Hensel en Ostaria
9 juin 166

_________________________

Mis au courant du refus d'accueil d'un citoyen saphyrien, parlementaire de l'opposition, par le gouvernement de la République d'Ostaria, le Conseil Impérial a voté en faveur de l'octroi d'un passe diplomatique par le Haut-Consul Impérial afin de permettre au député du Congrès Hensel d'exercer son mandat législatif à l'étranger, selon sa convenance.

Le député Archibald Hensel n'est ni un envoyé du gouvernement saphyrien, ni même un partisan de notre majorité. Cependant, il nous paraît impensable de laisser des membres de notre Parlement, représentants de notre Nation élus démocratiquement, dans l'embarras dans ses travaux du fait d'une situation diplomatique au point mort. D'ici à une amélioration des relations avec Ostaria, tout parlementaire ou haut-fonctionnaire devant se rendre en mission en Ostaria pourra demander un passe diplomatique au Ministère de la Diplomatie.
Le passe diplomatique, conformément aux conventions internationales sur les procédures diplomatiques, octroiera au député un droit de passage ainsi qu'une immunité partielle, pour la durée de sa mission. Ce statut, bien qu'inadapté et précaire, palliera aux insuffisances qui persistent dans nos relations avec la République ostarienne et qui pénaliseront aussi bien nos hommes d'Etat que nos concitoyens.

Concernant la République ostarienne, nous ne pouvons que regretter une escalade qui semble n'en plus finir, et qui conduira, sans effort de la part d'une de nos nations, à une fin en non-reconnaissance mutuelle. Nous n'avons pas eu de premier pas de la part du chef du gouvernement ostarien, mais considérant la marque de compassion qu'a reçu notre famille impériale après le décès de feu notre Empereur de la part du gouvernement Plassel, nous offrons de faire le premier pas vers la normalisation de nos relations bilatérales, et ce dans notre intérêt mutuel.

Nous suspendrons temporairement l'application du décret d'interdiction d'accès au territoire des membres du gouvernement ostarien, et nous nous engageons à recevoir un émissaire de la République ostarienne afin de discuter sur une fin de crise. Sa Majesté Impériale m'a par ailleurs assuré de sa détermination et de son souhait à voir la fin de cet état de fait déplorable et un retour à la situation d'après la signature du traité de reconnaissance mutuelle de Lunont.

Nous regrettons l'évolution de cette crise, et nous espérons que le gouvernement ostarien saura prendre sérieusement et saisir cette opportunité de rétablir des liens concrets entre la République d'Ostaria et l'Empire Fédéral Démocratique du Saphyr.

Longue vie à l'Empereur.

Le Très Honorable Erik Sullivan
Président du Conseil de Sa Majesté Impériale Nils II

Chef de l'Alliance de la Droite Populaire
Président du Congrès Fédéral
Ministre-Président de Skjördland
Maire de Guttormsburg

Ancien Protecteur de l'Empire du Saphyr
Ancien Président du Conseil Impérial
Ancien Sénateur Impérial


Directeur général de la Sullivan Holding Group

Image

Avatar du membre
Ivan Cappelen
Président du Conseil Impérial
Président du Conseil Impérial
Messages : 343
Enregistré le : 26 mars 2019, 23:18

Parti politique

Décorations

20 oct. 2019, 22:06

Image
Compte-rendu de la réunion du 20 octobre 170 au sujet d'Arkadia
20 octobre 170

_________________________

Suite aux incidents étant survenus au Royaume d'Arkadia, le 18 octobre 170, fut convenue une réunion entre le Roi Charles Ier, l'ex-Roi Kévin II et moi-même en qualité de Président du Conseil Impérial du Saphyr, état-suzerain du royaume d'Arkadia.
Nous avons pu parvenir à un accord entre les deux rois afin que Kévin II soit remis sur le trône d'Arkadia et que Charles Ier prenne les rênes du Conseil Royal et qu'une Assemblée Constituante soit investie de la mission de composer une Constitution pour Arkadia en tant que monarchie parlementaire. L'Empire du Saphyr sera le garant du bon déroulement de la procédure convenue.

Le Très Honorable Ivan Cappelen
Président du Conseil de Sa Majesté Impériale Nils II


Avatar du membre
Ivan Cappelen
Président du Conseil Impérial
Président du Conseil Impérial
Messages : 343
Enregistré le : 26 mars 2019, 23:18

Parti politique

Décorations

02 nov. 2019, 23:47

Image
Réaction face à la proclamation de la République d'Arkadia
2 novembre 171

_________________________

Suite à la proclamation de la République d'Arkadia, le Conseil Impérial du Saphyr a tenu une réunion exceptionnelle pour choisir quelle position adopter face à cette déclaration inattendue et contraire aux accords convenus lors de la réunion tenue le 20 octobre 170.
Si d'une part, la proclamation de la République a été perçue agréablement et que le Conseil tient à saluer l'effort républicain de l'Assemblée Constituante celui-ci s'alarme et demande à la République d'Arkadia des garanties sur la transition républicaine.
En effet, l'Assemblée Constituante a beau avoir proclamé la République et affirmer avoir obtenu l'abdication du Roi Kévin II, le Conseil n'a obtenu aucune preuve significative et tout contact avec le Roi Kévin II est depuis l'abdication impossible pour une raison encore inconnue.

Dans l'attente de réponse convaincante de l'Assemblée Constituante, le Saphyr ne reconnaîtra pas la République d'Arkadia et si aucun moyen de contacter le Roi reconnu comme unique et légitime chef d'état n'est trouvé sous peu, le Saphyr sera forcé d'intervenir dans le protectorat.
Le Conseil ne pourrait que déplorer une telle action.

Le Très Honorable Ivan Cappelen
Haut-Consul Impérial
Président du Conseil de Sa Majesté Impériale Nils II


Avatar du membre
Ivan Cappelen
Président du Conseil Impérial
Président du Conseil Impérial
Messages : 343
Enregistré le : 26 mars 2019, 23:18

Parti politique

Décorations

15 déc. 2019, 16:21

Image
Réaction suite à la tentative d'assassinat
15 décembre 172

_________________________

En tant que Président du Conseil, je souhaite d'une part féliciter pour sa bravoure, le garde prétorien qui a été blessé et qui est aujourd'hui sur la voie de la guérison aux dernières nouvelles, je lui souhaite de recouvrir ses forces et je ferais ce qu'il me sera donné de pouvoir faire pour qu'il reçoive au plus vite les honneurs qui lui sont dû ainsi que ceux dus à tous ses camarades présents ce jour-là dans l'exercice de leurs fonctions et qui ont permis d'arrêter les godelureaux qui ont attaqué l'Hôtel de l'Orangerie, et d'une façon extrêmement stupide de plus.

Conformément à mes convictions et à la meilleure solution que l'on puisse trouver pour traiter un tel cas, je refuserai et empêcherai que les assaillants, malgré le tort qu'ils aient voulu commettre, ne soient exécuté par peloton comme le permet encore une Constitution défaillante et archaïque. Un siècle de prison suffira largement à ces gens-là.

Le Très Honorable Ivan Cappelen
Haut-Consul Impérial
Président du Conseil de Sa Majesté Impériale Nils II

[/quote]

Avatar du membre
Ivan Cappelen
Président du Conseil Impérial
Président du Conseil Impérial
Messages : 343
Enregistré le : 26 mars 2019, 23:18

Parti politique

Décorations

19 déc. 2019, 15:33

Image
Espionnage borowenien et purge de la monarchie
19 décembre 172

_________________________

Suite à une enquête menée par les services secrets saphyriens, ont été dévoilées des preuves accablantes d'espionnage borowenien sur le sol du Saphyr. De plus, m'ont été révélé l'implication passive, par négligence voire active, par complicité de notre Empereur Nils II.
Face aux preuves qui m'ont été apportée, je ne peux que prendre conscience d'un réseau d'espionnage comprenant des membres de la légation et du consulat boroweniens en plus d'un agent infiltré auprès de l'Empereur et ayant accès à son bureau et aux documents confidentiels que j'ai pu lui remettre. Au vu de cette connivence sourde entre les agents infiltrés du Borowen et notre souverain, il m'apparaît que cette fuite de documents confidentiels n'est que le fruit d'un système de trahison organisé ou soutenu par notre Empereur.

Du fait de ces révélations pour le moins surprenantes, j'en appelle à la Diète des Princes pour destituer l'Empereur immédiatement et sans compromis.
S'il n'est pas complice, il est du moins incompétent pour régner sur notre pays sans que des documents confidentiels passent aux mains d'un état qui se veut être notre ennemi. Des documents confidentiels militaires pour certains ont été transmis au Borowen par la faute de l'Empereur et cela est inacceptable.

Du reste, je convoquerais dès la destitution une élection générale afin de remettre aux mains du peuple le chemin à prendre pour en finir avec cet état corrompu. Si le destitution du présent Empereur me semble inévitable, il faudra tantôt ou bien réformer la monarchie pour surveiller de plus près la Noblesse et l'Empereur dans l'intérêt de la nation, ou bien abolir ce système vicié pour instaurer une autre forme de gouvernement. La seule certitude que je puis avoir c'est que ni vous, ni moi ne pourrons continuer à vivre sous un Empire où seule la défiance permet de purger les traîtres haut-placés.
Car il est fort probable que les autres Conseils ayant confiance en notre souverain n'ont pas été soucieux de la pureté de son engagement auprès de son pays, ni de sa capacité à le gérer. Il aura fallu qu'en tant que républicain, mon Conseil se méfie de notre Empereur pour mettre au grand jour, son incompétence ou sa trahison.
Il n'aurait jamais fallu attendre de devoir en arriver là.

Chers concitoyens, vous serez bientôt les maîtres du destin de notre pays. D'ici là, je m'occuperais personnellement de la purge des traîtres afin d'assurer un gouvernement au service d'un Saphyr social et non vendu à un pays autoritaire.

Ivan Cappelen,
Président du Conseil.


Avatar du membre
Ivan Cappelen
Président du Conseil Impérial
Président du Conseil Impérial
Messages : 343
Enregistré le : 26 mars 2019, 23:18

Parti politique

Décorations

13 janv. 2020, 21:26

Image
Du cas de la République de Sarande
13 janvier 173

_________________________

Rien ne laissait présager qu'une confrontation entre monarchistes et républicains dégénère à ce point hors des limites nationales et que des mesures exceptionnelles puissent mener à un conflit ouvert et à des interventions militaires. Ce n'est pas un cas comme un autre que celui de la Sarande et les défoulements des pays phoéciens et extérieures ne doivent pas être tolérés.
Le cas de la Sarande est exceptionnel dans notre temps et il doit être le seul. Car ce qui se produit en ce moment ne doit plus advenir.
J'entends par là, que lorsqu'une nation souveraine, dirigée par un gouvernement représentatif de sa population, qui a été élu triomphalement dans les règles électives légales et reconnues par tous, décide de gérer sa politique intérieure alors les autres pays n'ont pas à la menacer d'intervenir sur son sol pour faire appliquer la politique de leur choix.
Car, je ne crois pas un mot de Carlomania, du Borowen, d'Ostaria, de Lysennie ou de Narois, quand ils nous disent qu'ils défendent la démocratie et le multipartisme et qu'ils sont prêts à intervenir pour réinstaurer un régime de ce type : c'est à dire une monarchie constitutionnelle dans laquelle le couple royal s'oppose à la politique des représentants élus du peuple.
J'ajoute que ce n'est que parodie d'humanitarisme que ces interventions impérialistes dans un mouvement réactionnaire international qui s'oppose au mouvement de progrès que l'on constate dans le monde entier. Si c'était vraiment les droits de l'homme et leur liberté qui importait à ces pays, ils auraient menacé le Borowen de pareille manière depuis longtemps, cette dictature qui ferme ses frontières depuis des années, qui possède un parti unique tyrannique et qui se donne le droit à toutes les exactions possibles sur son sol.

Quand le gouvernement d'un peuple a été élu par ses citoyens selon les règles ordinaires et reconnues, aucun pays n'a droit d'imposer sa volonté à ce gouvernement par l'intimidation et l'intervention militaire.
Je dénonce avec la plus grande fermeté, les tentatives de ces pays de faire de la Sarande, leur terrain de jeu pour imposer leurs volontés à un territoire dirigé par son peuple.

J'ajoute que je ne soutiens la Sarande que dans son bras de fer contre les impérialistes qui veulent faire du pays, un état fantoche, une colonie d'un nouveau genre. Je m'oppose aux manières de stabiliser le pays qu'a formulé le Président Traverk, cependant je reconnais à la République de Sarande, la légitimité d'appliquer des restrictions aux libertés fondamentales dans le cadre d'une situation exceptionnelle.
Comme chaque pays se donne le droit d'appliquer un état d'urgence qui porte attente aux libertés ordinaires et chamboule sa légalité dans le cadre d'une situation exceptionnelle. D'autant que la République de Sarande ne veut appliquer ces restrictions que trois jours durant alors que d'autres se permettent de le faire des mois entiers, voire des années durant pour la Dictature du Borowen.

Je n'approuve également pas le choix du parti unique dans sa forme actuelle. Mais tant que les décisions prises par ce parti n'iront pas contre la liberté ordinaire des individus sur le sol de la Sarande, je ne menacerais pas le pays d'une guerre. Chaque pays est souverain pour se sortir d'une crise exceptionnelle, j'ai personnellement choisi la voie de la détente et de la confiance, mais je respecterais le choix de Traverk aussi longtemps qu'il ne constituera pas un danger pour son peuple.

Aussi longtemps que les individus de Sarande pourront quitter son territoire, que des élections seront organisées et que le gouvernement sera ouvert au dialogue, rien n'autorisera nul pays à le menacer et à vouloir le soumettre pour en faire son chien.
La république, la sortie de l'Union Phoécienne et les nouvelles élections ont été l'application des revendications des représentants élus démocratiquement de Sarande. Nous n'avons pas à faire de l'ingérence en disant quelles revendications doivent porter les candidats d'autres pays et encore moins en imposant quels régimes et quels dirigeants doivent avoir les autres pays. C'est inacceptable sur tous les plans diplomatiques, trouveriez-vous cela normal que la communauté internationale eut voulu nous envahir à cause d'une de nos réformes ?
Les violences et les tentatives de soumission et d'influence sur Sarande parce que c'est une nation insulaire de petite taille et peu développée est immonde et je la condamne.

Notre pays doit toujours se placer du côté de la paix. Et c'est une force guerrière que celle qui attente à la souveraineté des pays plus faibles.
Aussi, si toute opération de blocus, d'intervention militaire ou d'autre type de violence devait se tenir sur le sol de l'île, je demanderais à notre Protecteur de faire en sorte de créer ou d'intégrer à une coalition internationale pour casser le blocus et défendre la souveraineté des représentants élus de la République de Sarande.

Ivan Cappelen
Président du Conseil


Avatar du membre
Ivan Cappelen
Président du Conseil Impérial
Président du Conseil Impérial
Messages : 343
Enregistré le : 26 mars 2019, 23:18

Parti politique

Décorations

17 mars 2020, 23:20

Image
Des cas de Naura Paulsen et de Jérôme Plassel
17 mars 175

_________________________

D'abord, la Présidence du Conseil déplore le décès de l'ancien Président Ostarien, Jérôme Plassel. Et apporte son soutien à sa famille comme elle a toujours tenu à le faire à chaque décès.

Secondement, la Présidence du Conseil condamne fermement la fuite de Mme.Paulsen, et annonce que tout sera fait dans la limite du raisonnable pour que justice soit rendue, et que d'ores et déjà, le Conseil s'est mis au travail. La Présidence tient également à signaler qu'elle connait son métier et se passera fort bien des recommandations de la Chefferie de l'Opposition comme elle l'a fait depuis six ans, recommandations et propositions souffrant d'insoutenables contradictions et qui imposeront donc leur rejet par le Conseil Impérial, qui a déjà commencé à travailler sur des réformes pénales et sécuritaires, dans le droit calendrier des réformes, prévu et pour lequel le Conseil Impérial a été élu, pour deux mandats consécutifs.

Cependant, le Conseil Impérial tient à dire que l'affaire PAULSEN ne sera en aucun cas une priorité gouvernementale et que l'attention générale doit se tourner vers des problèmes plus sérieux.

Ivan Cappelen
Président du Conseil


Verrouillé

Retourner vers « Hôtel de l'Orangerie »

  • Informations
  • Qui est en ligne

    Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité