Bienvenue au Saphyr !
Nous sommes en juillet 179.


__________________


Actualités - Derniers articles - Chirper™

Capitale - Parlement impérial - Institutions fédérales et ambassades - Journal Officiel

Forteresse de Rosenberg

Modérateur : Kevin II

Avatar du membre
Cossimo Luis
Citoyen
Messages : 1
Enregistré le : 31 oct. 2019, 00:06
Adresse : Palais Delfrous
Ville de résidence : État-Capitale (Arkadia)
Contact :

02 nov. 2019, 17:27

Image


Forteresse de Rosenberg


Dans la nuit la forteresse normalement démilitarisée pour démontrer la pacificarion des provinces du royaume fut de nouveau occupé par des militaires, effectivement un détachement de la célèbre garde Verte ( Garde qui participa au coup d'État des royalistes en Ostaria) fut déployé à l'intérieur du fort pour assurer la garde de l'ex-Roi Kevin, transporter ici dans le plus grand secret.

Le gouverneur militaire des lieux, le Lieutenant Lucius ordonna la lever des grands ponts du Fort empêchant ainsi une éventuelle évasion ou bien une attaque...

Image

Exemple de Soldats appartenant a la Garde Verte
Ancien Régent d'Arkadia

Administrateur de la Corporation de la défense et de la paix

Avatar du membre
Rufus Wendsson
Citoyen
Messages : 9
Enregistré le : 27 mai 2020, 11:48

27 mai 2020, 12:31

Depuis près de 20 ans, la mort de son épouse et son reniement par sa propre famille, Rufus Wendsson s'était mis en quête du trésor des Delfrous. Le trésor légendaire, qui devait reposer quelque part en Akadia était souvent évoqué dans sa famille et sa soif d'argent, il n'en possédait plus depuis son reniement, le poussait à chercher un trésor qu'on disait immense. Il était arrivé en Arkadia depuis de nombreuses années et avait fouillé de nombreux recoins. Un jour qu'il discutait avec des arkadiens affiliés à ceux étaient chargés de garder ce trésor, il comprit que le trésor devait se trouver dans un périmètre assez large autour de la forteresse de Rosenberg. Il avait embauché avec lui quelques personnes et un autre contact disposait d'entrepôts où cacher le trésor. Contre 10% du trésor, il l'aiderait à le cacher quelques temps dans le pays avant de prendre discrètement la fuite vers le Saphyr où il comptait dépenser son argent de manière à n'éveiller aucun soupçon.

Un matin du mois de mai, alors que le soleil écrasait déjà Arkadia, il prit la route avec une équipe de 5 personnes. Un chauffeur pour le camion, deux explorateurs et deux amis scientifiques. Ils arrivèrent donc dans les montagnes. La présence de la police ne les arrangeait guère mais ils avaient obtenu toutes les autorisations et se faisaient passer pour une équipe de géologue venue étudier les montagnes alentours. Le premier barrage de la police fut passé sans grande difficulté. Une fois dans les montagnes, un explorateur et Rufus se rendirent discrètement dans la forteresse en prétextant l'étude de la stabilité de la forteresse. Les autres continuaient à chercher tout autour de la forteresse, dans les montagnes.

Les Delfrous avaient bien l'intention de récupérer leur trésor, selon les archives lues par Rufus, et il savait donc que la tâche serait très ardue. Il y était préparé et savait que ses chances de réussite étaient relativement faibles. Dans la forteresse, chaque mur était testé discrètement, tout comme les sols et les plafonds lorsqu'ils étaient atteignables. Le matériel de pointe dont il disposait lui permit de découvrir plusieurs cavités dans les murs mais la taille des cavités ne permettait pas d'y cacher un trésor. L'hypothèse la plus probable était que le trésor soit dispersé dans plusieurs pièces. Il faudrait donc percer des trous dans chaque mur pour vérifier. Les scientifiques avaient de quoi tester l'air et ils pourraient alors savoir ce qui était entreposé dans les salles. Cela éviterait de faire des trous immenses à chaque fois.

A l'extérieur, le reste de l'équipe fouillait les montagnes. Chaque grotte était minutieusement fouillée, chaque fois que la disposition du sol était étrange aux yeux des spécialistes, un trou était creusé pour vérifier qu'il ne cachait rien. Ces activités auraient pu alerter les autorités mais ils avaient toujours une justification pour leurs actions. Les premières heures de recherches ne donnèrent rien ni dans la forteresse ni dans les montagnes mais les chercheurs ne désespéraient pas. Le matériel à leur disposition était efficace et quelques objets furent découverts, sans lien apparent avec le trésor.

Rufus savait qu'il trouverait. Il devait aussi préparer la fuite. Comment expliquer à la police que des scientifiques emmènent des camions remplis ? Il avait étudié plusieurs hypothèses. La première était de creuser un tunnel entre une grotte ou la forteresse et une zone que la police ne surveillait pas mais la police couvrait une grande zone et le temps perdu jouerait en leur défaveur. La deuxième était de blesser volontairement un membre de l'équipe et de faire intervenir plusieurs camions de pompier. Les camions seraient remplis et la police ne pourrait pas arrêter les secours qui iraient sirène hurlante vers l'hôpital. Le principal problème résidait dans le vol des camions. La police suspecterait tous les camions de pompiers après un vol de cette ampleur.

Il y avait des agriculteurs dans la zone. Les agriculteurs de cet état étaient très pauvres et roulaient encore dans des chariots. Il y avait de grandes granges dans un coin de la montagne et elles contenaient de la paille. Rufus avait imaginé cacher le trésor dans des chariots et le recouvrir de paille. Mais le temps de déplacement était long et les entrepôts étaient relativement loin. La dernière idée de Rufus fut la bonne. Ses camarades ne la connaissaient pas encore et ils devaient leur dévoiler une fois le trésor trouvé. Il contacta par radio son contact pour lui expliquer le plan. Il faudrait qu'il soit prêt au moment où le trésor aurait été découvert.

En attendant, les explorateurs continuaient inlassablement leurs recherches.

Avatar du membre
Rufus Wendsson
Citoyen
Messages : 9
Enregistré le : 27 mai 2020, 11:48

27 mai 2020, 12:52

Au bout de quelques heures de recherche, un explorateur découvrit, caché dans une grotte sombre qu'ils avaient déjà eu du mal à découvrir, un morceau de fer. Ils commencèrent à déblayer autour et découvrirent qu'ils s'agissaient d'une trappe. Ils explosèrent de joie en imaginant avoir découvert le trésor. Ils ouvrirent la trappe avec des outils qu'ils avaient apportés. Après un quart d'heure, ils purent enfin ouvrir la trappe. Une odeur nauséabonde en sortait. Ils pensèrent au départ que des personnes avaient été enfermées là, comme les pharaons enfermaient des gardes et leur famille avec eux dans les pyramides.

L'un des explorateurs descendit en rappel dans ce qui ressemblait à une fosse, profonde d'environ 15 mètres. Arrivés en bas, il se redit compte qu'il marchait sur des corps. Il y en avait 5 au total. L'un d'eux attira particulièrement son attention. Il était habillé dans de beaux habits en soie. Bien que la décomposition soit assez avancée, il émit l'hypothèse qu'il avait découvert le cadavre de Kevin II. Rufus rejoignit immédiatement le lieu et confirma qu'il s'agissait de l'ancien roi arkadien. Les vêtements qu'il portait correspondait à ceux du jour de son arrestation, selon des archives consultées quelques mois plus tôt.

Ils fouillèrent alors la fosse imaginant que le trésor pouvait avoir été caché quelque part dans la zone mais ils ne trouvèrent rien. Rufus eut alors une idée mais il ne voulait pas la dévoiler maintenant. Il venait de faire une découverte historique confirmant la mort de la personne dont la mort était la plus énigmatique. Il devait donc réfléchir avant de prendre des décisions. Ils cachèrent l'entrée de la grotte et continuèrent leurs recherches dans les montagnes et dans la forteresse.

Avatar du membre
Jan Herre
Citoyen
Messages : 5
Enregistré le : 27 mai 2020, 11:49

27 mai 2020, 13:01

Jan s'était rendu en Arkadia pour chercher au sein d'une vieille forteresse, le trésor présumé d'une famille royale éteinte. C'était parfaitement ce qui correspondait à ses passions, ce genre d'activités qui lui plaisaient à faire durant son temps libre. Il était arrivé à Arkadia de manière simple, comme un voyageur lambda devait se rendre au pays, avec son passeport saphyrien à jour, quelques bagages et une fouille au corps à l'entrée du territoire. Qu'est-ce qu'Arkadia était agréable pour son climat, bien plus que la froideur saphyrienne où toute sortie en ville exige le couvrement par au moins une bonne troizaine de couches de vêtements. Il avait sorti la petite chemise et les claquettes-chaussettes pour l'occasion et se rendait dans l'état de Candy pour aller chercher près de la forteresse de Rosenberg, là où racontait-on, il se trouvait des stocks à n'en plus savoir quelle dette de pays socialiste rembourser. Cependant, il savait que toute recherche de cette ampleur ne serait pas toute rose, ne disait-on pas qu'au pays de Candy, il y avait des méchants et des gentils ? Jan faisait partie des gentils évidemment, même si le méchant gouvernement, comme prenant tout à coup conscience de l'existence de ce trésor, avait commencé à mener des recherches, à prétendre que tout le trésor serait réquisitionné et que le découvreur du trésor aurait à peine ses yeux pour pleurer. Jan le saphyrien, ne pouvait que regretter qu'un gouvernement libéral puisse provoquer un tel scandale en brimant si violemment la liberté d'entreprendre et de jouir du fruit de son travail. S'il se faisait passer pour un philosophe, Jan aurait crié à la honte nationale, que c'était un bond de géant sur la route de la servitude et que quand la liberté de s'enrichir est ainsi violée, c'est toutes les libertés qui vacillent. Mais heureusement, Jan réfléchissait autrement que par ses intérêts et il ne lui semblait pas honteux qu'un gouvernement veuille récupérer des biens nationaux. Cependant Jan irait contre ces intérêts pour en favoriser d'autres qu'il trouvait meilleures encore et bien plus légitimes.
Vu la surveillance accrue du site, Jan avait décidé de se prémunir de tout risque de se faire reconnaître en dissimulant son visage par un astucieux stratagème.


Image


Ainsi grimé, Jan s'était mis en tenue parfaite pour ce genre d'activités. Comprenez qu'il n'avait pas chaussé de talons aiguilles, ni de claquettes et avait arboré sur tout son corps, une tenue sombre et sobre qui lui permettrait de ne pas trop apparaître dans le paysage, sa tenue moulante lui permettant d'avoir une posture à l'aise et d'avoir une parfaite liberté de mouvement. Bien que ce soit évidemment une excellente activité que de porter des robes à frou-frou, Jan avait jugé bon de ne pas en être aujourd'hui pour des questions éminemment pratiques. Il avait un téléphone en poche fermée, pour pouvoir communiquer avec ses amis et plus si affinités, ainsi que du matériel pliable pour creuser et chercher qu'il avait rangé méthodiquement dans un sac à dos. Malgré d'intenses efforts, il n'avait pas réussi à plier suffisamment un hélicoptère dans son sac pour s'enfuir en cas de pépin. Eh bien tant pis ! il fera sans.

Une fois arrivé sur le lieu que ses sources hautement renseignées lui avaient communiqué sur l'endroit, l'employé de Cappelen, a immédiatement senti qu'il n'était pas seul. Probablement du fait des policiers qui rodaient et des dizaines d'autres fouineurs qui venaient mettre leur nez dans un trésor qu'ils n'auraient pas. Il chercha entre les grottes et les forteresses, cependant de nombreux chercheurs s'y trouvaient également et il semblait qu'ils étaient plutôt bredouilles. A un moment, cependant il en vit certains se précipiter quelque part, alerter par des collègues. Ils convergèrent vers une grotte et y firent de drôles de choses, autour d'un vieux dégarni. Jan en profita pour s'infiltrer dans une grotte et commencer une recherche poussée de celle-ci. Il sortait de temps en temps pour observer les alentours et n'arriva plus à voir l'entrée de la grotte du vieux décrépi. Qu'importe ! Il continua ses recherches tout le long des grottes en prenant bien soin de ne pas se faire trop voir. Il n'avait rien à cacher pour l'instant, il avait un déguisement de grande qualité mais il tenait pas non plus à être trop vu, au risque d'éveiller les soupçons quand son "armada" viendra récupérer le trésor qu'il aura découvert.

Avatar du membre
Léon Fris
Citoyen
Messages : 33
Enregistré le : 16 avr. 2020, 14:33

27 mai 2020, 13:04

Les membres de la Mission Républicaine de Recherche du Trésor Delfrous arrivèrent dans l'après-midi à bord d'hélicoptères de l'Armée Fédérale. La Police de Candy et la Police Fédérale avaient établis des barrages sur les routes menant à la Forteresse de Rosenberg. Le Gouverneur Militaire de Rosenberg reçu les explorateurs.

Un campement fut installé dans la cour de la Forteresse. Le Gouverneur Militaire donna les clés de la Forteresse à un des responsables de la Mission.

Avatar du membre
Léon Fris
Citoyen
Messages : 33
Enregistré le : 16 avr. 2020, 14:33

27 mai 2020, 13:12

Une délégation de la Mission se rendit dans les villages alentours pour mener des intrigues auprès de la population.
Un entretien avec une vielle dame retint l'attention d'un des officiers ministériels. Cette dernière prétendait connaître des informations sur le Trésor.

Un officier ministériel et trois soldats la suivirent jusqu'à chez elle. La dame âgée vivait dans une petite ferme, repliée du village. Elle voulait leur confier quelque chose...

Avatar du membre
Rufus Wendsson
Citoyen
Messages : 9
Enregistré le : 27 mai 2020, 11:48

27 mai 2020, 13:15

Quelques instants après avoir découvert et caché l'entrée de la fosse, Rufus fut pris d'un doute. Ils avait oublié de fouiller les autres cadavres présents dans la pièce. Ils redescendirent donc au fond de le fosse et fouillèrent les cadavres. Bingo. Ils y découvrirent un morceau de papier. Sur celui-ci, il y était inscrit un très long texte en Arkadien. L'un des explorateurs parlaient la langue et ils décidèrent de quitter les lieux en emportant avec eux le précieux document.

Ils se cachèrent dans une autre grotte voisine et la lurent. Il s'agissait d'un document historique, issu d'un journal de bord militaire qui racontait comment le trésor était caché. Le général chargé de cette opération n'était pas au courant de la localisation précise mais il avait plusieurs indices et ces derniers furent très utiles aux observateurs. Ils se rendirent donc sur les lieux indiqués par le général.

Avatar du membre
Jan Herre
Citoyen
Messages : 5
Enregistré le : 27 mai 2020, 11:49

27 mai 2020, 13:17

Jan lança sa pioche pliable et elle s'ouvrit à la manière d'une tente jetable. Puis il empoigna la pioche et donna quelques coups de-ci, de-là. Au détour d'un coup, un objet métallique vola à traves la grotte. Il le ramassa et quand il découvrit la nature de ce qu'il venait de découvrir, Jan, à défaut de savoir le plier, le rangea bien à l'abri dans une poche de son sac regarda au sol, remua la terre et ayant visiblement découvert une chose plus grosse qu'il ne pourrait transporter, il laissa un papier avec quelques indications cryptées et renterra le tout. Il regarda ensuite dehors pour vérifier qu'on ne l'avait pas vu faire sa découverte et quand il cru comprendre qu'il n'avait pas été d'une discrétion impitoyable en recouvrant son inextricable découverte, il s'en alla l'air penaud en espérant que personne n'aurait le nécessaire pour prendre ou ouvrir sa découverte. Il chercha ensuite une entrée discrète pour entrer dans la forteresse. Se rappela qu'il avait oublié sa pioche jetable, passa une dizaine de minutes à essayer de la replier puis abandonna et la laissa en plan puisqu'il n'en aurait sans doute pas besoin de sitôt.

Il entra dans la forteresse par un petit vasistas discrètement placé à ras le sol qu'il cassa outrageusement et une fois que sa taille de guêpe bien gainée et que son gros sac furent passés, il marcha dans les tréfonds de la forteresse en espérant trouver de quoi ramener son butin et l'extriquer.

Avatar du membre
Léon Fris
Citoyen
Messages : 33
Enregistré le : 16 avr. 2020, 14:33

27 mai 2020, 13:20

Les officiers ministériels furent informer par la veille dame, qu'un homme avec de drôles de lunettes était monté dans les montagnes. Environ la trentaine. Les officiers dressèrent un portrait robot et le transmirent au campement situé dans la Forteresse.

Au même-moment là-bas, un des explorateurs fit la découverte d'une trappe entrouverte. Les explorateurs fouillèrent la trappe et trouvèrent cinq corps pourris.

Avatar du membre
Léon Fris
Citoyen
Messages : 33
Enregistré le : 16 avr. 2020, 14:33

27 mai 2020, 14:09

La direction du Ministère fut informer du portrait robot et le diffusa auprès des barrages de police ainsi qu'auprès de la Marine Fédérale en espérant coincer l'individu. Là-bas, une cellule spéciale tentait d'identifier les divers moyens que cet homme aurait pour s'échapper. Air, eau, sol tout était pris en compte.

A Rosenberg, on s'activait près de la trappe. On reconnu le corps de Kevin II. Rapidement il fut extrait, fouillé puis entreposé dans une salle gardée. Les membres de la Mission en firent de même pour chaque corps. Selon certains experts il s'agirait d'une suite très approchée du défunt roi. La découverte du corps fut transmise au Ministère.

Pendant que les corps étaient examinés, fouillés et entreposés. D'autres s'activaient tout près de la trappe. L'on remonta le registre d'entrée de la Forteresse. En dehors de l'ensemble des membres de la Mission, deux individus seraient entrés dans les lieux en prétextant étudier la stabilité de la forteresse. Selon le registre un certain « Rufus Wendsson », saphyrien ainsi qu'un autre homme d'origine arkadienne.

Les identités furent relevées et immédiatement transmises au Ministère, qui lui-même fournit des portraits des deux individus aux barrages de police et à la Marine Fédérale avec pour ordre de les arrêter et de faire fouiller leurs cargaisons. Le Ministère tentait de vérifier les agissements et les prétextes des deux individus.

Une équipe entreprit de relever les empreintes autour de la trappe afin de vérifier si l'ADN relevé correspondait bien avec les identités trouvées. Ce fut le cas. Le Gouverneur Militaire ordonna à une dizaine de soldats de fouiller les alentours directs de la Forteresse et de tenter de trouver les deux hommes.

Une trentaine de minutes plus tard, le Ministère, sur les conseils de la cellule spéciale, transmis les trois identités aux douanes fédérales ainsi qu'à la Police Ferroviaire d'Arkadia. Un système de barrages était entrain d'être élaboré.

Par ailleurs au même moment, la radio d’État diffusa les nouvelles législatives. Les Arkadiens furent informer de l'adoption de la nouvelle loi. Le Ministère envisageait de faire diffuser les portraits robots des trois individus si ces derniers, une fois trouvés, ne se soutireraient pas aux forces publiques. La possibilité de l’émission d'un mandat d'arrêt auprès de la CINS était également une des pistes avancés par le Ministre.

Répondre

Retourner vers « État de Candy »

  • Informations
  • Qui est en ligne

    Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité